Comment choisir son chirurgien plasticien ou médecin esthétique ?

L’acte de chirurgie esthétique n’est pas à prendre à la légère. En effet, les interventions modifient votre apparence ce qui peut avoir un impact sur le mental du patient et comme toutes les opérations.

Selon qu’il s’agisse d’une intervention de chirurgie esthétique, un besoin en médecine esthétique ou un problème lié à la dermatologie esthétique ou encore à la médecine anti-âge, notre clinique vous orientera vers le praticien le plus adapté. Nous prenons aussi en compte le type de médecine esthétique dont vous avez besoin, et nous vous adressons au chirurgien le plus compétent. C’est très important pour nous,

L’objectif de cette opération étant de s’embellir, de s’accepter et d’accepter son corps, il est primordial de bien choisir son chirurgien plasticien ou son médecin esthétique. Cela passe évidemment par ses compétences mais pas uniquement. Découvrez les critères pour choisir un chirurgien plasticien.

Pour cela, nous vous recommandons plusieurs astuces :

  • Le bouche à oreille : c’est certainement l’un des meilleurs critères, car vous connaissez la personne et pouvez vous-même constater les résultats obtenus. Le « avant/après » de la patiente et son ressenti.
  • La consultation : en réalité, c’est à ce moment précis que tout se joue. En effet, un bon chirurgien plasticien ou médecin esthétique est avant tout un praticien qui a bien cerné l’ensemble de vos attentes. Alors même si les compétences et les avis des autres clients sont importants, le médecin doit surtout vous comprendre et vous accompagner dans ce processus de changement d’apparence, qu’il soit mineur ou majeur. Selon nous, rien de vaut un rendez-vous avec le praticien en amont de l’intervention. Cela permet que celui-ci vous présente ses connaissances. Ces explications sont-elles complètes ? Vous a-t-on expliqué les risques, une estimation du résultat réaliste ? Vous a-t-on donné la liberté de votre réflexion sans vous mettre la pression pour prendre votre décision. La consultation a-t-elle gardé un caractère médical ou bien était-elle purement commerciale ? Ainsi, vous vous créez votre propre ressenti , vous voyez si vous êtes à l’aise avec le praticien. Plus vous serez avec une personne en confiance, mieux se sera !
  • Le tarif : Celui-ci vous paraît-il cohérent par rapport à l’intervention ? Le chirurgien doit être mesure de vous expliquer le tarif, les coûts dus à l’intervention, le matériel utilisé. En effet, le tarif ne doit pas forcément être le plus haut possible pour un résultat de qualité, ni le plus bas pour vous permettre des économies. En revanche, le médecin doit pouvoir justifier les coûts, qui diffèrent pour chaque opération.
  • Les diplômes : en France, il y a plusieurs diplômes attestant de compétences en chirurgie esthétique ou en médecine esthétique.
  • La formation continue : un chirurgien esthétique ou médecin esthétique doit vous proposer les dernières technologies et innovations pour procéder à une intervention d’esthétique. L’objectif est alors de vous donner les meilleurs résultats, d’éviter les douleurs, de diminuer les cicatrices, etc. Ainsi, il est préférable de vérifier si le praticien suit des formations continues ou assiste régulièrement à des séminaires.
  • Les spécialités : entre les opérations de la poitrine ou du nez, le détatouage, l’épilation définitive…. Les compétences sont très variées. Parmi ces interventions, certaines sont plus spécialisées que d’autres, comme le détatouage ou la rhinoplastie. Dans ce cas, mieux vaut choisir un chirurgien esthétique ou un médecin esthétique expert dans ce domaine bien précis. Grâce à plusieurs années d’expérience, nos praticiens utilisent toutes les techniques pour que l’opération se déroule au mieux.
  • Les avis : à l’heure d’Internet, le choix est facilité par les nombreux avis en ligne. Les anciens clients font part de leur expérience autour de plusieurs critères, comme la qualité de la prestation, les résultats obtenus, la bienveillance du personnel, leur ressenti, etc. Toutefois, ce critère reste à combiner avec d’autres, car la fiabilité des avis n’est pas toujours avéré et un rendez-vous avec le chirurgien  ou le médecin esthétique pour vous faire votre propre opinion reste primordial.

Faites confiance à l’équipe médicale et aux chirurgiens de la clinique Duquesne pour faire le bon choix et bénéficier d’un suivi de chaque instant.

À partir de quel âge peut-on avoir recours à la chirurgie esthétique ?

L’adolescence est souvent source de complexes pour de nombreuses personnes. À cet âge, nombre de jeunes filles et de jeunes garçons souhaitent recourir à la chirurgie esthétique afin de corriger quelques défauts esthétiques. Cette tendance pose la question : à partir de quel âge peut-on subir une intervention de chirurgie esthétique ? Vu de l’importance de cet acte, il est préférable d’attendre la fin de la croissance. De manière générale, l’âge minimum pour une opération esthétique est de 16 ans.

Il existe toutefois une exception. En effet, les otoplasties peuvent avoir lieu dès l’âge de 7 ans. La possibilité de recourir à une telle opération à un si jeune âge s’explique du fait que les oreilles décollées touchent de nombreux enfants qui peuvent souffrir de complexes plus ou moins importants. Cette intervention permet ainsi de redonner une harmonie au visage.

Chirurgie esthétique : l’âge n’est pas le seul critère

Outre l’âge à proprement parler, c’est surtout l’avis du médecin qui importe et surtout le type d’opérations. En effet, une opération chirurgicale n’est pas une décision à prendre à la légère. Son caractère définitif nécessite une certaine maturité psychologique. Or, à l’adolescence, tous les jeunes n’ont pas le même niveau de maturité.

Pour cette raison, il est du devoir du médecin de présenter les avantages et les inconvénients de la chirurgie esthétique ou de la médecine esthétique notamment les cicatrices ou les contraintes liées à l’opération. Il est donc primordial de choisir son praticien avec attention afin que celui-ci expose tous les risques de manière claire et qu’il prenne le temps de discuter des résultats que l’on peut obtenir.

Plusieurs consultations sont obligatoires avant une telle opération sur un(e) mineur(e)

Par ailleurs, une deuxième consultation est toujours obligatoire avant de procéder à l’opération de chirurgie esthétique sur un mineur. Cela permet au médecin de s’assurer que la décision est mûrement réfléchie.

En plus de cette deuxième consultation, une consultation psychologique pourra également être demandée. En effet, il apparaît que les jeunes patients demandant ce type d’intervention témoignent souvent d’une souffrance plus profonde. Il convient donc de l’analyser avant de passer à l’action.

Choisir son chirurgien plasticien ou médecin esthétique peut donc se faire à n’importe quel âge. Mais l’important est surtout de bien réfléchir avant de prendre sa décision. Une question, un doute ? Prenez rendez-vous avec notre équipe médicale pour obtenir des réponses claires et en toute transparence !

Pourquoi choisir une clinique esthétique en France ?

Aujourd’hui, le tourisme médical est de plus en plus en vogue. Partir à l’étranger pour subir une opération coûte a priori moins cher. Cependant, des raisons financières ne devraient pas influencer une décision qui perdurera pour le reste de votre vie. Supposée moins chère grâce à des salaires moins élevés, une opération chirurgicale à l’étranger peut vous coûter très cher vis-à-vis de votre santé à moyen terme.

Il existe de nombreux avantages à choisir une clinique d’esthétique en France. Parmi lesquels :

  • Le respect des normes d’hygiène : en France, les règles sont nombreuses voire très nombreuses. Ces règles ont avant tout pour objectif d’assurer la sécurité des patients. Dans un centre de chirurgie esthétique français, les normes sanitaires sont équivalentes à celles d’un hôpital. Ainsi, la qualité de l’équipement est souvent très supérieure à celle des cliniques à bas coût de l’étranger. En plus de réduire le risque de maladie, cela vous assure un confort optimal (que vous ayez une anesthésie générale ou non).
  • La proximité géographique : après avoir subi une opération chirurgicale, vous aurez sans doute envie de rentrer chez vous rapidement. Cependant, si vous êtes à l’étranger, il vous faudra attendre. Vous devrez donc rester à l’hôtel pendant quelque temps, sans pour autant profiter du pays. Et surtout, vous devrez prendre l’avion tout en étant fatigué, avec éventuellement une correspondance (puisqu’il s’agit de faire des économies). Les transports comportent quelques risques après n’importe quelle opération esthétique.
  • L’absence de barrière de la langue : la chirurgie esthétique est une opération à vie. Dans ce contexte, il est primordial que le médecin connaisse parfaitement vos attentes. Mais s’il ne maîtrise pas votre langue, cela risque d’être plus difficile. De plus, un(e) interprète ne pourra jamais instaurer le climat de confiance si important entre le patient et le chirurgien.
  • Le suivi des opérations : en cas de complications, il y a toujours un suivi auprès du chirurgien qui vous a fait l’opération. En choisissant une clinique hors de France, vous ne pourrez effectuer ce suivi avec la même clinique à moins de faire des allers-retours très onéreux ! De plus en cas de complication grave vous n’aurez aucun recours juridique et vous ne pourrez prétendre à aucune indemnisation , le tourisme médical est donc moins cher mais sans aucune assurance de protection, cela est donc très important lorsque vous évaluer la valeur d’une prestation.

Alors pour choisir votre chirurgien, mieux vaut rester en France, quitte à devoir dépenser un peu plus. Ne prenez pas de risque et faites confiance à une chirurgie qui peut exercer sa discipline en France !

Contactez facilement notre équipe de médecin esthétique ici : cliniqueesthetique.com/contact.

Comment fonctionne la liposuccion douce ?

La liposuccion douce est une technique d’extraction de graisse basée sur la traditionnelle liposuccion, elle vise à réduire les amas graisseux localisés sur toutes les régions du corps.

Vous pouvez ainsi réharmoniser les formes de votre corps

La liposuccion douce s’effectue toujours sous anesthésie locale ce qui évite tout risque lié à une anesthésie générale comme les réactions allergiques aux drogues d’anesthésie ou des réactions anormales à l’anesthésie. Cela vous permet aussi de sortir de la clinique immédiatement après votre intervention sans la fatigue provoquée par des drogues d’anesthésie.

Comment se déroule une intervention de liposuccion douce ?

On injecte un liquide anesthésiant et du sérum physiologique afin d’endormir et liquéfier la graisse qui va être extraite. A travers des petites incisions on va extraire la graisse par des petites canules de manière à obtenir une épaisseur de graisse que l’on a déterminée avant l’intervention.

Une fois l’intervention finie on place un vêtement de contention comme un panty ou une gaine qui doit être porté pendant 1 mois.

La peau sera-t-elle relâchée après une liposuccion douce ?

Votre peau ne sera pas plus détendue qu’avant la liposuccion douce car l’intervention va créer  une rétraction de la peau. On peut aussi dans certains cas associer des ultrasons à la liposuccion douce pour raffermir la peau.

Lorsque les volumes sont très importants il peut être judicieux de pratiquer 2 interventions à 6 mois d’intervalle, surtout si la peau est relâchée au départ.

Combien de temps après peut-on faire du sport ?

3 semaines après on peut reprendre presque tous les sports sauf les sports violents ou de contacts.

Faut-il prévoir un arrêt de travail?

Il faut juste prévoir un jour de repos le lendemain sauf s’il s’agit d’un métier très physique.

Pourquoi la qualité des résultats de la liposuccion douce est meilleure ?

La liposuccion traditionnelle peut plus facilement provoquer des vagues et  de la tole ondulée.

Dans la liposuccion douce, les canules étant plus fines et l’aspiration moins forte , l’extraction de graisse se fait de façon plus régulière et uniforme ce qui évite des irrégularités comme les creux et les bosses.

Pourquoi  y-t-il moins de risques qu’avec une liposuccion traditionnelle ?

La première raison tient au produit anesthésiant que l’on utilise est de la lidocaine le même que celui que tous les dentistes utilisent et pour lequel il y a très très peu de réactions allergiques.

La deuxième raison est dû au fait que lors d’une anesthésie locale il n’y a pas de problème de réaction cardiovasculaire anormale à une drogue, pas d’immobilisation donc moins de risques de phlébite et d’embolie pulmonaire.

La graisse peut-elle revenir ?

Le résultat est définitif en terme de réharmonisation des formes. En cas de prise de poids vous reprendrez davantage sur des zones qui n’ont pas été traitées, car il s’agit d’une réduction du nombre de cellules graisseuses qui ne se reproduisent que dans des situations exceptionnelles comme des doubles hormonaux, traitement hormonal, ménopause…..

Combien de temps faut-il pour voir les résultats ?

Au bout d’un mois on peut voir 70% du résultat et au bout de 3 à 6 mois 100% du résultat.

Comment fonctionne la greffe de cheveux ?

La greffe de cheveux est une technique qui consiste à prélever des cheveux à l’arrière du crane pour les réimplanter sur les zones dégarnies

A quel âge peut-on effectuer une greffe de cheveux ?

On peut la pratiquer à tous les ages mais on préfère en général attendre l’âge de 30 ans sauf dans certains cas particuliers chez des plus jeunes

Y-a-t-il des cicatrices ?

Avec la technique de FUE il n’y a plus de cicatrices visibles sur la zone de prélèvement , on peut donc porter tout type de coupe cheveux.

Peut-on traiter tout type de calvitie ?

Ce type de traitement s’adresse à tout type de calvitie excepté les pelades, à condition qu’il existe une zone donneuse suffisante à l’arrière de la tête

Combien de séances de greffe de cheveux sont nécéssaire ?

En fonction de votre calvitie il peut être nécessaire de pratiquer de 1 à 4 séances. Dans les calvities importantes il faut réaliser des grandes séances , celles-ci peuvent durer un journée complète, voir 1 jour et demi. Et dans certains cas il faudra compléter 6 mois après par une deuxième séance.

Combien de greffes sont nécessaires ?

En fonction de la zone dégarnie notre médecin spécialiste va calculer le nombre de greffes à implanter en fonction de la qualité et la quantité de votre zone donneuse. Il va ensuite vous donner le prix de la greffe de cheveux à réaliser.

Pourquoi préférer une clinique en France plutôt que faire votre greffe à l’étranger ?

Parce que à l’étranger vous n’avez aucune garantie de résultat, pas de suivi et les normes d’hygiène ne sont pas au même niveau qu’en France.

En cas de complication vous n’avez aucun type de suivi.

D’autre part on peut constater beaucoup de publicités mensongères sur des cliniques à l’étranger annonçant des séances de 6000 ou 7000 greffes en une fois ce qui est totalement impossible et pourrait même être dangereux

Pas de consultation préalable juste une petite entrevue téléphonique, ce qui n’est pas suffisant car dans certains cas l’indication de greffe de cheveux doit être refusée car inadaptée voir impossible par rapport aux attentes de nos patients

Ce type de tourisme médical pousse à opérer tous les patients même ceux pour lesquels l’indication est mauvaise et ne donnera pas de bons résultats.

Comment rattraper une greffe de cheveux ratée ?

La greffe de cheveux est censée apporter un résultat dense et naturel mais il arrive parfois que certaines prestations n’aboutissent pas au résultat escompté. Que ce soit à cause d’une cicatrice trop visible ou d’un effet clairsemé, les greffes de cheveux ratées sont malheureusement fréquentes. Cela peut être dû à des équipements non adaptés, des techniques de greffes dépassées ou simplement l’inexpérience du médecin.

Dans tous les cas, si vous souhaitez rattraper une greffe de cheveux ratée, il va falloir prendre toutes les précautions, à savoir :

  • Choisir un médecin esthétique spécialisé : la greffe de cheveux est une technique de médecine esthétique très particulière qui exige des connaissances spécifiques. Un chirurgien compétent et expert du cuir chevelu sera en mesure de rattraper une greffe de cheveux ratée. Seul un spécialiste aura suffisamment de savoir-faire pour prélever et implanter les greffons de façon durable et harmonieuse. Cela signifie également qu’il vous accompagnera aussi bien avant l’opération qu’après, en vous transmettant les bonnes attitudes pour réaliser les soins pré et post-opératoires.
  • Faire attention au respect des règles d’hygiène : en matière de chirurgie esthétique, les règles d’hygiène sont primordiales pour éviter l’infection. Méfiez-vous des cliniques low cost, un médecin compétent n’aura pas besoin de s’y reprendre à deux fois pour rattraper une greffe de cheveux ratée.
  • Sélectionner la bonne méthode : il existe deux techniques pour une greffe capillaire : la FUT et la FUE. Cette dernière est la plus demandée, à la fois pour son côté indolore et pour son résultat plus naturel et sans cicatrice.

Enfin, rassurez-vous. Avant d’affirmer que la greffe capillaire est ratée, sachez que les résultats apparaissent généralement 9 à 12 mois après l’intervention, quand les cheveux ont repoussé.

Combien de temps dure l'intervention de rhinoplastie ?

La rhinoplastie est une opération chirurgicale du nez. L’objectif est de supprimer les imperfections esthétiques ou de corriger les problèmes de respiration nasale. Après cette intervention, le visage du patient est harmonieux et son système respiratoire fonctionnel.

Selon les cas, la durée de la rhinoplastie médicale varie entre 30 min à 2 h 30. Bien souvent, le patient subit une anesthésie générale. Cette procédure est due en raison de la longueur de l’opération et la nécessité de protéger les voies nasales. Il est hospitalisé pendant 24 heures en moyenne. Dans certains cas, l’hospitalisation peut durer jusqu’à 48 heures. Cela dépend de l’âge, de la santé du patient et de la nature de l’intervention chirurgicale.

Pour que les résultats de la rhinoplastie soient optimaux, il est primordial de porter une attelle pendant 10 jours. Celle-ci permet de protéger et de stabiliser le nez. Par ailleurs, des pansements sont positionnés dans les fosses nasales pour aider à dégonfler les narines et la partie supérieure.

Selon les individus, des oedèmes peuvent apparaître sous les paupières. Mais ils disparaissent généralement sous 8 jours.

Une semaine après l’intervention de rhinoplastie, le nez commence à prendre forme. Mais pour un résultat vraiment définitif, il faudra attendre environ un an.

Pour favoriser le rétablissement rapidement, certaines préconisations sont conseillées :

  • Ne pas travailler pendant un minimum de 3 jours ;
  • Ne pas faire d’effort physique pendant 1 mois ;
  • Éviter la conduite ;
  • Trouver des alternatives au port de lunette ;
  • Arrêter la cigarette.

Quel est le meilleur laser pour l’épilation ?

Pour une épilation définitive, il existe 2 solutions : le laser et la lumière pulsée. Ces deux techniques émettent une lumière qui sera absorbée par les poils pigmentés jusqu’à la racine (aussi appelé bulbe ou follicule pileux). Une fois que la racine est détruite, le poil ne repousse plus.

La différence entre ces deux méthodes tient à la longueur d’onde émise. En effet, l’onde du laser pour épilation est beaucoup plus précise qu’un flash de lumière pulsée. Cela permet une meilleure absorption du laser par le bulbe pigmenté. Les résultats sont donc plus rapides et on prévoit donc moins de séances de laser qu’avec une épilation par lumière pulsée.

Autre point essentiel ; tandis que l’épilation lumière pulsée peut être réalisée par une esthéticienne, le laser pour épilation est réservé exclusivement au dermatologue et au médecin esthétique. Un dermatologue connaît les éventuelles contre-indications à l’épilation laser définitive. En tant que médecin spécialiste, il saura vous transmettre toutes les informations pour préserver votre peau et obtenir un résultat durable.

Il est donc préférable de recourir à une épilation définitive au laser dans une clinique ou un centre médicalisé.

Concernant le laser épilation, il en existe différents en fonction de votre type de peau.

  • Pour les peaux claires, le laser Alexandrite est à privilégier. Celui-ci est particulièrement sensible à la mélanine, ce qui lui permet d’éliminer les poils (plus foncés que la peau donc plus riches en mélanine) de manière optimale.
  • Pour les peaux mates et noires, le laser Ng Yag est préférable. Contrairement au laser épilation Alexandrite, celui-ci ne se focalise pas sur la mélanine de la peau. Il est donc efficace sur les peaux foncées et ne risque pas de brûler la peau.

Comment se passe une séance d'épilation laser définitive ?

Avant la première séance d’épilation laser, un rendez-vous avec un professionnel est programmé. Cela permet au médecin de connaître vos attentes, de déterminer s’il existe d’éventuelles contre-indications, et de vous expliquer le déroulement de l’épilation définitive.

Par ailleurs, ce rendez-vous préliminaire lui permettra de choisir le laser à utiliser en fonction de votre pilosité et de votre type de peau.

Avant la séance, votre médecin vous indique les mesures à prendre.

Par exemple :

  • Ne pas bronzer, ni mettre de déodorant, s’épiler ou prendre de traitement médical photo-sensibilisant dans les semaines précédant la séance;
  • Se raser 1 à 3 jours avant la séance.

La séance d’épilation définitive se déroule de la manière suivante. Le médecin sépare les différentes zones par des traits. Ces derniers permettent de faciliter le passage du laser. Pendant ce temps, des protections oculaires vous seront fournies afin de protéger vos yeux de la lumière émise.

Certaines zones sont plus sensibles que d’autres. Pour éviter les éventuelles douleurs, le médecin peut vous fournir une ordonnance pour une crème anesthésiante. Appliquée 1 à 2 heures avant la séance sur la zone à traiter, elle désensibilise la peau pour que l’épilation au laser soit totalement indolore.

Si, malgré tout, vous ressentez la moindre sensation anormale sur votre peau, il faut prévenir immédiatement le dermatologue.

La durée de la séance dépend de la zone à traiter. Par exemple, pour un dos complet, cela dure 45 minutes. Pour des demi-jambes, il faudra compter 20 à 30 minutes. Et pour les aisselles, l’épilation dure seulement 5 minutes.

Après la séance, certaines réactions peuvent survenir, comme des rougeurs, des sensations de chaleur ou des irritations. Bien que tout à fait normales, ses sensations peuvent être un peu désagréables. On peut alors appliquer une crème apaisante pendant 48heures pour soulager la zone traitée tout en douceur.

Les résultats de l’épilation laser sont-ils définitifs ?

Nous pratiquons l’épilation laser depuis bientôt 15 ans et notre expérience nous permet d’affirmer qu’il s’agit bien d’une épilation définitive.