Clinique spécialisée dans la calvitie et la greffe de cheveux

Les médecins de  la Clinique esthétique Duquesne à Lyon sont spécialisés dans le traitement de la chute de cheveux et la calvitie. Nous pratiquons la greffe de cheveux depuis plus de 20 ans et avons connu l’évolution des différentes techniques de greffe de cheveux. D’abord les mini-greffes par punch, puis la microgreffe de cheveu par bandelette et finalement la greffe de cheveu par FUE qui est la technique que nous privilégions à l’heure actuelle.

La Clinique esthétique Duquesne est  spécialisée dans la greffe de cheveux par FUE car c’est celle qui procure les suites les plus légères et sans cicatrice chirurgicale à l’arrière de la tête.

Qu’est-ce qu’un Cheveu ?

Le cheveu est fabriqué par une structure de la peau qui est un annexe  appelé follicule pilaire, c’est la petite usine qui fabrique les cheveux et les poils.

Ces follicules ont la particularité de se positionner dans le cuir chevelu par petits groupes de 1 à 4 follicules appelés unités folliculaires, ce que l’on constate facilement en observant le cuir chevelu de plus près. Les cheveux sortent par petits groupes de 1 à 4 cheveux avec un espacement entre ces petits groupes. Ceci est très important car pour réaliser une greffe de cheveux parfaitement naturelle il faut respecter cette répartition en implantant uniquement des unités folliculaires.

Chaque follicule contient à la base du bulbe du cheveu, des cellules spécialisées appelées fibroblastes qui se situent dans le derme papillaire, ce sont les chefs d’orchestre et les directeurs de cette petite usine, ils vont envoyer des ordres à des cellules souches contenues dans une zone appelée le bulge située juste en dessous de la glande sébacée,  pour qu’elles descendent à la base du follicule pilaire au niveau de la matrice et se transforment en cellules progénitrices.  Ce sont ces cellules progénitrices de la matrice, au niveau de la base du follicule pilaire, qui vont se multiplier pour se transformer en kératinocytes qui vont ensuite mourir et s’empiler pour former la structure du cheveu.

C’est pour cela que lors d’une greffe de cheveux quand on implante juste la partie superficielle du follicule pilaire il va y avoir une pousse de cheveux mais incomplète, car il faut la présence des cellules du derme papillaire pour bien orchestrer la pousse d’un cheveu.

Le cheveu est donc constitué de cellules mortes appelées kératinocytes.

Quelles sont les causes de la chute de cheveux ?

La cause la plus fréquente dans 90% des hommes et 70% des femmes est l’alopécie androgénétique.

La raison est que certains follicules pilaires contiennent des récepteurs aux androgènes et plus précisément à la DHT ou dihydrotestostérone. Dans la calvitie androgénétique l’exposition à la DHT va entraîner une réduction de la croissance du cheveu avec progressivement une miniaturisation du cheveu qui va se transformer en duvet et qui peut disparaître totalement. Les follicules  ne possédant pas de récepteur hormonaux ne souffriront d’aucune calvitie, les zones les plus souvent touchées par une calvitie androgénétique sont les golfes, la zone frontale et la tonsure car c’est à cet endroit qu’il y a le plus de follicules sensibles aux hormones.

La DHT racourcit la phase anagène de croissance du cheveu, et inversement les estrogènes agissent en rallongeant cette phase anagène de croissance du cheveu

Les cycles du cheveu

Cette unité folliculaire a la particularité de mourir et renaître tout au long de notre vie, cette vie cyclique se déroule en 3 phases : une phase anagène (de croissance), une phase catagène et une phase télogène (de repos). Il existe cependant un nombre limité de cycle de 20 à 30 en fonction des individus et un cycle complet peut durer de 3 à 6 ans.

Phase anagène du cheveu

Elle dure en moyenne de 2 à 6 ans, c’est la phase de croissance active du cheveu qui va pousser en continu en moyenne de 1 cm par mois

Phase catagène du cheveu

Cette phase dure 2 à 3 semaines, le cheveu arrête de pousser durant cette phase, les cellules situées au niveau de la matrice vont arrêter de se reproduire, car elles ont épuisé leur capacité à se multiplier. Les cellules souches qui se trouvent au-dessous dans le derme papillaire ainsi que celles qui sont dans le bulge vont cesser toute activité, mais sont toujours vivantes. Le cheveu va se raccourcir.

Phase télogène du cheveu

C’est la phase de repos qui va durer 3 à 4 mois. Il n’y a plus de multiplication des cellules et donc plus de croissance du cheveu.

A la fin de la phase télogène quand les cellules de la papille se sont suffisamment « reposées », elles envoient des signaux de réveil aux cellules souches qui se trouvent dans le bulge pour qu’elles migrent vers le bulbe et se transforment en cellules progénitrices = celles qui vont fabriquer le cheveu.

Un nouveau cheveu est généré et celui-ci va expulser l’ancien cheveu du cycle précédent ce qui est souvent mal vécu par beaucoup de personnes alors que c’est un processus parfaitement normal.

Une chute de cheveux physiologique et normale peut aller jusqu’à 100 cheveux par jour c’est seulement lorsqu’elle dépasse ce nombre qu’on la considère comme anormale.

Structure et composition du cheveu

Le cheveu est construit à partir de cellules mortes, les kératinocytes, produites dans la matrice située dans le bulbe du cheveu.

La tige du cheveu est composé de plusieurs couches la cuticule à l’extérieur, le cortex et la moelle

La cuticule est la partie visible du cheveu qui émerge de la peau, un cheveu en bonne santé doit avoir en principe une cuticule parfaitement lisse. La cuticule est formée d’écailles transparentes et doit en principe être imperméable, si vous mettez un cheveu dans l’eau s’il est en bonne santé il doit flotter.

Le cortex c’est la structure même du cheveu qui est formée d’une protéine appelée la kératine. La structure du cheveu est formée par de longues chaînes de kératine disposées en hélices qui donnent la souplesse et la solidité au cheveu. C’est le cortex qui détermine la coloration du cheveu, celle-ci est amené par le pigment naturel de la peau qui est la mélanine.

La kératine est riche en acides aminés soufrés comme la cystine qui est aussi présente dans les ongles et les poils.

La moelle est la région centrale du cheveu qui est en général creuse, elle n’est présente que sur un cheveu épais et en phase anagène.

Fonction des cheveux

Les cheveux au niveau du cuir chevelu ont essentiellement une fonction de protection bien que cette fonction soit moins importante à l’heure actuelle que pour l’homme de la préhistoire.

Il faut tout de même souligner que la peau du cuir chevelu est en cas de calvitie plus sensible aux UV que celle du reste du corps et il faut lors d’une exposition solaire, assurer une bonne protection anti-UV.

Mais la principale motivation des patient(e)s qui nous consultent est d’ordre esthétique. Une perte de cheveux a comme première conséquence de limiter le type de coupe ou de style de coiffure et en deuxième chez des personnes plus jeunes, de les vieillir prématurément.

Ces considérations esthétiques sont en général d’ordre personnel et il est rare que ça soit un reproche de l’entourage. La sensation de perdre son capital séduction vis à vis des autres est très important chez certains mais aussi de paraître plus vieux dans un environnement professionnel qui certes ne fait pas toujours beaucoup de cadeaux.

Dans ces cas où la pression psychologique est importante il est souhaitable d’entreprendre soit un traitement médical ou bien par greffe de cheveux

PAGE ÉCRITE PAR LE Docteur Bertrand DUCROUX, médecin esthétique et anti-âge, Diplôme Inter-Universitaire  de traitement de la calvitie

Pour plus de renseignements, n’hésitez pas à nous contacter au 04 78 94 37 79