pilosité- hirsutisme

PILOSITE EXCESSIVE ou HYPERPILOSITE

On distingue 2 types d’hyperpilosité chez la femme : l’hirsutisme et l’hypertrichose.

L’hypertrichose ou pilosité abondante

Cette hyperpilosité se caractérise par une abondante pilosité dans des zones où la pilosité est déjà présente chez la femme, il peut y avoir aussi un duvet abondant.

Une hypertrichose peut être liée à la prise de médicaments ou une contraception mal adaptée, mais n’est pas liée à une maladie ou un trouble endocrinien. Cette pilosité excessive de la femme est surtout d’origine familiale et raciale

L’hirsutisme

Cette forme d’hyperpilosité chez la femme se développe sur des zones typiquement masculines comme le visage, le torse, le dos, le ventre, les fesses, le devant des cuisses etc… Les poils sont épais et bien pigmentés.

Causes de l’hirsutisme

Elle est généralement due à une augmentation de la sensibilité aux androgènes ou hormones masculines mais aussi dans certains cas à une augmentation des taux sanguins de la testostérone ou des androgènes de la glande surrénale.

Lorsqu’il y a une sécrétion excessive d’androgènes d’autres signes d’ hyper-androgénie peuvent apparaître comme de l’hyperséborrhée avec acné, une chute de cheveux, des troubles des règles, une voix rauque… Tous ces signes doivent vous amener à consulter un médecin pour faire un bilan sanguin avec dosages hormonaux et une échographie des ovaires pour dépister un syndrome des ovaires polykystiques.

Mais la plupart du temps les examens sont normaux et il s’agit simplement d’une hypersensibilité aux hormones masculines.

Traitement de l’hyperpilosité

Le traitement d’une pilosité anormale chez une femme associée à un problème hormonal doit s’attaquer à la cause même du déséquilibre. Un traitement épilatoire sans correction d’une cause hormonale risque d’être beaucoup plus long et de rechuter.

 

Traitement médical de l’hirsutisme

Dans le cas d’un hirsutisme avec une augmentation du dosage de testostérone avec un syndrome des ovaires polykystiques, il faudra traiter la cause en mettant les ovaires au repos ; ou bien donner des anti-androgènes comme la pilule Diane 35 ou de l’Androcur. En cas de contre-indication ou mauvaise tolérance on peut aussi utiliser d’autres médicaments comme la Spirinolactone ou le Finastéride qui chez la femme doit être prescrit avec un contraceptif car il peut féminiser un fœtus masculin.

 

Traitement par épilation définitive

Il existe à l’heure actuelle 2 types d’épilation définitive :

L’épilation laser

C’est actuellement la technique de référence, plus rapide et moins douloureuse que l’électrique, on la choisira toujours exceptés pour des poils blancs, blonds ou roux, et pour des petites zones.

L’ épilation laser a fait son apparition début des années 2000, leur caractère définitif ne fait maintenant plus de doute, même si quelques retouches peuvent être nécessaires, celles-ci seront très réduites et beaucoup plus espacées, souvent plus d’1 an.

 

Pour en savoir plus cliquez sur l’épilation laser

L’épilation électrique

Cette technique consiste à introduire une aiguille dans le canal pilaire jusqu’à la papille et à détruire l’ensemble du follicule pilaire. La méthode est très longue car il faut détruire les poils un par un, alors qu’avec le laser on peut détruire selon la densité 10 à 20 poils par impulsion. Par contre elle est irremplaçable pour les poils blonds, roux ou blancs.

PAGE ÉCRITE par le Docteur Bertrand DUCROUX, médecin esthétique et anti-âge, titulaire d’un Diplôme Inter-Universitaire des lasers médicaux

Pour plus de renseignements, n’hésitez pas à nous contacter au 04 78 94 37 79